samedi 2 avril 2016

L'histoire des ponts de Fourchambault..


     Du pont suspendu  originel de 1836, construit avec les fonds privés  des propriétaires  des aciéries de Fourchambault et Torteron, pour faciliter les communication entre leurs deux sites de production, il ne reste  que le souvenir... la crue de la Loire (et surtout celle de l'Allier) de1856 à tout  emporté.

   Un autre pont suspendu, également à péage et financé par souscription, est rebâti en 1857... qui résiste à la crue de 1866 ( la rupture de sa rampe d'accès côté Cher le protège en servant de "fusible")  et, plus largement à celle de 1907. Cest celui que montrent les nombeux clichés pris au début du 20ème siècle.
 



 Notez l'injonction faites aux conducteurs de chevaux : DEFENSE DE TROTTER!

  En  juin1940 , l'armée francaise en retraite fait sauter le tablier du pont (qui commençait d'ailleurs à donner maints signes de faiblesse...).


Comme à leur habitude les troupes du  Génie allemand reconstruisent alors une passerelle en bois .

Passerelle construite par l'Occupant en 1941


En 1945 , on se prépare à la  reconstruction


 Après la guerre un pont-poutre métallique  est posé sur les culées d'origine selon la méthdode américaine  du treillis Warren. En 1947, la démolition des portiques de l’ancien pont sus­pendu est effectuée.  La vente des fers rapporte 830.384 francs, dont moitié revient au départe­ment du Cher.
 Les travaux sont éxécutés  en deux lots .
 Le premier lot comprend l'aménagement des rampes d’accès et les travaux de maçonnerie sur les piles et culées  ainsi que  la couverture du tablier du pont : montant ,24 millions d'anciens francs .
  Le deuxième lot  comprend la fourniture et la construc­tion, en usine, de l’ossature métallique du pont , son  montage, sa pose  et son réglage  par les Etablissements Baudet, Donon et Roussel, à Paris, au prix de 95.609.000 ancien francs.
  Le montant total de la dépense de reconstruction du pont  se répartissent ainsi :

Ministère des Travaux publics 10% .
Ministère de l’Intérieur            36%
Département du Cher               27% 
Département de la Nièvre         27%

Le nouveau pont  est inauguré en 1950.

Le pont de Fourchambault en 1950.  Les restes de la passerelle en bois sont encore visibles en bas à gauche.



Dans les années 60.


  Au printemps 2016 , on  procéde à un diagnostic complet des structures du pont... aux dernières nouvelles il est encore bon pour le service.... mais des travaux sont programmés fin 2017/début 2018 (si les budgets suivent)  pour remettre à niveau  la structure du tablier.

3 commentaires:

  1. Intéressant! Je pensais que l'actuel pont de Fourchambault datait du tout début du 20ème siècle.

    RépondreSupprimer
  2. Je connais bien ce pont. Mes grands parents ont habité tout près pendant 30ans. Mon grand père avait un jardin à Givry. Merci pour ce doc intéressant.

    RépondreSupprimer
  3. ce pont de mon enfance et adolescence dans ma ligne de mire de mon regard ,3eme etage HlM du pont BT.B ,merci pour son histoire ancienne et petit souvenir a la memoire de Mr Lorijon qui tout les jours apres son travail passait ce pont depuis Fourchambault direction son jardin a givry....clin d oeil a Sebastien

    RépondreSupprimer