vendredi 2 décembre 2016

En selle!

A la fin des années 1920 dans le Morvan, où, à cette époque, posséder des chevaux, plutôt que des boeufs, dénote déjà une certaine forme d'aisance.


  Les petits chevaux du Morvan, rustiques et  vigoureux, ont eu au 19ème siècle une grande  réputation pour leur endurance .On dit même que le seul régiment de cavalerie qui aurait conservé ses chevaux pendant la retraite de Russie en était pourvu . Malheureusement cette race n'avait pas suffisamment de  taille pour rendre les services agrcoles: la sélection l'a peu à peu transformée et remplacée par une race de trait mélangée de Comtois, de Boulonnais et de Percherons .On be trouve  plus de ces petits chevaux de la  race des montagnes du Morvan dès les années 1860.

1 commentaire:

  1. J'ai quelque part un N° de la revue de la Camosine, qui traite de l'ancienne race de vache "la Morvandelle". Une carte montre la répartition des dizaines de vaches existant alors (milieu 19ème siècle). Edifiant! Cette race polyvalente (trait, lait et viande) est aujourd'hui perdue. Il devait en être de même pour les chevaux.

    RépondreSupprimer